8 idées… De lectures incontournables en science-fiction

    En page de présentation, j’ai bien précisé que j’étais une novice en science-fiction et que je m’y connaissais bien mieux en fantasy. Cependant, en y réfléchissant dernièrement, je me suis rendue compte que, à défaut d’avoir lu énormément de science-fiction, j’avais au moins lu les grands incontournables du genre et que je pouvais donc partager ceux-là avec vous. Voici donc les 8 livres que je considère comme absolument incontournables en science-fiction.

     1 ‖ Fondation d’Isaac Asimov.

    Si je le mets en premier, c’est pour une raison très simple et parfaitement arbitraire qui vous prouvera1 que je ne classe absolument pas mes « 8 idées » : j’ai commencé à lire le cycle il y a peu de temps et c’est l’un de mes récents coups de cœur. Cette lecture m’a fait comprendre pourquoi Asimov était reconnu comme un maître de la science-fiction, j’ai adoré le lire et je le conseille à tout amateur de littératures de l’imaginaire. Inutile d’être calé en SF pour s’y retrouver, on est plongé dans l’univers de telle façon que tout y est clairement expliqué, les notions scientifiques sont finalement très simples à comprendre et la grande science de l’histoire est finalement plus proche de la psychologie donc point de machines étranges dont il faut essayer de comprendre le système de réaction dans tous les coins !


    2 2 ‖ Farenheit 451 de Ray Bradbury.

     Aucun amoureux des livres ne peut rester insensible à cette histoire : une société dans laquelle le gouvernement censure toute la littérature et où les pompiers sont donc charger de brûler tous les livres non autorisés, cela donne la chair de poule ! Et, plus encore, on y assiste à une véritable prise de conscience du héros, une découverte en douceur – ou presque – de la littérature, de la magie que recèlent les livres et de ce qu’ils apportent au monde. Bref, que ce soit pour la SF ou non, c’est une histoire à ne pas rater.


     3 ‖ 1984 de George Orwell.

     À force de me voir en parler dans tous mes articles, vous allez peut-être en avoir un petit peu marre… Mais ! Je n’y peux 3rien, c’est bien un incontournable de la science-fiction, pour la bonne et simple raison qu’il est impossible de le lire sans se retrouver totalement immergé dans cette société privée de libre-arbitre et de toute individualité. Ce livre est vrai, tellement vrai qu’il en devient oppressant et cela, peu de livres parviennent à vous le faire ressentir. Que dire de plus ? J’ai déjà dit tout ce que j’avais à dire dans l’article consacré, donc je vous invite à aller y jeter un coup d’œil si vous voulez vraiment en savoir davantage !


     4 Frankenstein de Marry Shelley.

     On n’y pense pas vraiment, on a plutôt tendance à le classer dans le fantastique, pourtant Frankenstein appartient bien à la littérature de science-fiction. En effet, pas de 4magie ici mais bien de la science qui permet au docteur de ramener sa créature à la vie – on a beau savoir, aujourd’hui, qui c’est impossible, ça n’avait pas l’air moins crédible que de remplacer les chevaux par des engins mécaniques à l’époque ! – et personne ne remettra en doute que Frankenstein est un livre incontournable, si souvent adapté sous toutes les formes possibles que tout le monde en connaît l’histoire.


     5 ‖ L’Île du Docteur Moreau de H.G. Wells.5

     Là encore, nous avons à faire à un livre qui a connu de nombreuses adaptations. Personnellement, la première fois que j’ai entendu parler de cette histoire, c’était dans Les Simpson – un épisode dans lequel, sur une île mystérieuse, le Docteur Hibbert transformait les touristes en animaux (Marge finissant en panthère et Homer en phoque) –, autant dire qu’on était loin de l’histoire originale ! Et pourtant, lorsque j’ai eu l’occasion de lire ce livre, j’y ai pris encore plus de plaisir et je le recommande vivement.


     6 ‖ Hypérion de Dan Simmons.

     On quitte6 la terre ferme pour parler de space opera avec Dan Simmons. Ce cycle voit différents narrateurs se succéder pour raconter leur histoire au cours du long voyage à travers l’espace qu’ils doivent effectuer pour arrêter le Gritche – et non le Grinch ; argenté et non vert –, un colosse sanguinaire qui pourrait signifier leur perte à tous. Bref, on a ici des thèmes fondateurs de la SF qui ne devraient dépayser personne et exécutés avec maestria.


     7 ‖ Le Meilleur des mondes de Aldous Huxley.7

     J’ai mis des années à lire ce livre car on me l’avait mis en programme de cours et cela a tendance à me rebuter – la lecture obligatoire, ça m’ôte tout plaisir – mais j’ai fini par me laisser tenter et ce livre m’a réconciliée avec les lectures imposées tant ça a été une bonne surprise. Ces personnages si conditionnés qu’ils conservent une naïveté d’enfant et une innocence à toute épreuve concernant les sujets qui nous sont les plus tabous m’ont parus vraiment attachants. L’univers dépeint, terriblement crédible, nous laisse imaginer ce qu’une pareille société pourrait concrètement donner.


     8 ‖ Voyage au centre de la Terre de Jules Verne.

     Je ne pouvais pas finir cette liste sans vous parler de Jules Verne. La bibliothèque du Nautilus dans Vingt Milles Lieues sous les mers m’a trop longtemps fait rêvé, j’ai lu trop de ses histoires extraordinaires, il était trop 8visionnaire pour que je puisse l’occulter ! Aujourd’hui, difficile d’associer les voyages en ballon ou en sous-marins à de la science-fiction et pourtant tout ceci n’a été réalisé que bien après qu’il l’ait écrit ; non seulement Jules Verne imaginait l’avenir, mais en plus il voyait juste. J’ai choisi Voyage au centre de la Terre car les créatures souterraines qu’il a inventées ne laissent aucun doute sur l’aspect imaginaire du roman et que c’est l’un des plus simple à lire selon moi mais n’importe quel Jules Verne sera une bonne lecture de toute manière.

     Voilà donc quelles sont, pour moi, les 8 lectures incontournables en science-fiction. N’oubliez pas que vous pouvez également retrouver mes « 8 idées de lectures incontournables en fantasy » et si votre opinion diffère de la mienne, n’hésitez surtout pas à la faire savoir en commentaire – et si elle converge également, remarquez ! Je vous dis donc à bientôt, pour de nouvelles idées.

Publicités

14 commentaires sur “8 idées… De lectures incontournables en science-fiction

  1. Bon choix! Je n’ai pas lu tous les romans mentionnés mais quelques uns (Le meilleur des mondes, 1984, Frankenstein). Comme je ne lis pas beaucoup de science-fiction, je ne peux qu’en recommander qu’un seul, Globalia de Rufin (j’avais bien aimé cette lecture; l’auteur présente un régime totalitaire). Cependant, je ne pourrais pas dire que ce dernier devrait devenir un incontournable…une idée de lecture, simplement.

    Aimé par 1 personne

    • Je ne connais pas mais j’irai y jeter un coup d’œil avec plaisir, même si je dois avouer qu’un régime totalitaire en science-fiction me fait peur d’une certaine redondance avec 1984, du coup, qui est un peu le pilier du genre. Le sujet est-il vraiment traité différemment ?

      Aimé par 1 personne

    • Le sujet est traité d’une autre façon. Rufin a une façon bien à lui de créer un univers romanesque sans tomber dans la redondance. En écrivant ce commentaire, je viens de penser à un autre récit que j’ai lu l’année passée 1Q84 qui est un clin d’œil à 1984. Excellent! J’ai adoré Murakami. Je le classe parmi mes grandes lectures!!!

      J'aime

  2. Je ne suis pas une grande lectrice de SF non plus mais je me rends compte, à la lecture de ton article, que j’ai aussi lu les « textes fondateurs » ! Et je trouve d’ailleurs que rien de mieux n’est fait dans ce genre (mis à part quelques exceptions que je n’ai pas en tête !) mais c’est aussi parce que je suis pas « fan ».
    Entièrement d’accord avec toi pour Frankenstein, on a trop tendance à le classer comme « fantastique » parce qu’il y a un « monstre qui revient à la vie » mais c’est avant un ouvrage sur les dérives de la science et c’est en ça qu’il est intéressant. J’aime aussi l’histoire de son écriture : une femme qui écrit des horreurs à l’époque, c’est quelque chose !

    Aimé par 1 personne

    • Au choix, je te conseillerais plutôt de commencer par Asimov car on n’y trouve pas de technologie vraiment compliquée à assimiler. C’est un univers différent, certes, mais le point d’orgue du récit n’est pas la technologie, c’est vraiment l’Histoire et l’humanité !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s