Découvrons… ║ La Complainte d’Irwam 1 ║ d’Anna Combelles

Syr Ynis

    Aujourd’hui, chers lecteurs, je vous propose de découvrir avec moi un livre m’ayant été proposé par l’auteure en personne, Anna Combelles – que je remercie bien sûr au passage. Il s’agit de Syr Ynis, premier tome d’une saga d’urban fantasy intitulée La Complainte d’Irwam. Je dois admettre que les premières pages de ce roman m’ont un peu perdue : les différents chapitres mêlaient trois intrigues distinctes, dont deux se passant dans des univers imaginaires dont il est difficile de comprendre immédiatement toutes les règles. Cependant, cela s’éclaircit vite au cours de la lecture, pour peu que l’on soit prêt à s’accrocher sur ces premiers chapitres un peu compliqués en termes techniques et l’univers devient très vite immersif.

      Dans ce roman, on suit trois différents groupes de protagonistes. En premier, l’on rencontre la fameuse Irwam qui donne son nom à la saga, un être magique destiné à garder ce qu’elle appelle le « Voile », une barrière invisible séparant notre monde des univers magiques et empêchant les créatures potentiellement dangereuses créées par nos propres croyances humaines de nous envahir. Dans un second temps, on fait la connaissance de deux jeunes humains évoluant dans un monde s’apparentant au nôtre : Nathan et Coline, deux jeunes adultes liés par une amitié profonde depuis des années malgré leurs différences ; Nathan aime lire par-dessus tout tandis que Coline est plus sociable et attirée par les tendances actuelles. Enfin, on suit un groupe d’aventuriers piégés dans un jeu maléfique, passant d’un univers à l’autre pour tenter d’en trouver la sortie au péril de leur vie. Néanmoins, vous vous doutez bien que ces trois intrigues finiront par se rejoindre : en effet, les aventuriers sont justement les héros du dernier livre lu par Nathan, auxquels il a malencontreusement donné vie sans le savoir, ce qu’est justement censée éviter Irwam.

Ligne horizontale     Dualité & changements.

   Ce roman est fortement marqué par la dualité. En effet, deux mondes s’affrontent et se complètent à la fois : le monde magique face au monde réel. Ces deux mondes, bien distincts, sont séparés par le fameux Voile invisible que protège Irwam pour empêcher les habitants du monde magique de pénétrer dans le monde réel où ils pourraient éventuellement nuire aux humains. On a donc un univers vraiment divisé en deux, où l’imaginaire s’oppose au concret et que les protagonistes veulent absolument voir rester ainsi divisé. Pourtant, ces deux mondes sont aussi intimement liés puisque ce sont les rêves humains qui créent le monde magique. On a donc une profonde ambivalence, rappelant indirectement que ce que nous désirons n’est pas forcément ce qui est bon pour nous. De même, les sentiments des personnages sont souvent pris dans la même dualité ; ceux de Nathan et Coline notamment, amis depuis toujours, mais qui sont d’une jalousie presque amoureuse lorsqu’ils voient l’autre se rapprocher de quelqu’un. On retrouve donc ici la même idée de dualité, avec des personnages qui ont oscillent entre deux attitudes opposées et pourtant intimement liées.

     Mais, plus encore, ce roman rime bel et bien avec changement. Le premier tome de cette saga met en place l’annonce de nombreux changements dans les règles régissant l’univers mis en place par l’auteure. On sent que les forces en place, les règles établies, les pouvoirs développés ont permis d’instaurer un équilibre fragile permettant à cet univers de se maintenir depuis des centaines d’années et pourtant, Syr Ynis promet un basculement prochain : de nouvelles données entrent dans l’équation et viennent bouleverser cet univers. La dualité régnant jusqu’ici, les règles imposées vont-elles encore perdurer bien longtemps ou une nouvelle ère est-elle en marche ? Les autorités en place resteront-elles ancrées sur leur ordre établi, possiblement dépassé, ou accepteront-elles d’assouplir leurs règles pour faire une place aux changements à venir ? C’est sur ces questionnements que nous laisse donc ce premier tome, bien cruel de nous abandonner sur un tel doute quand à la suite des aventures de nos jeunes héros.

Ligne horizontale      En bref :

      Malgré un début assez difficile à cause d’un univers complexe à digérer en une fois, Syr Ynis m’a bien entraînée dans son histoire une fois que j’ai réussi à m’y plonger. L’approche de la magie dans ce roman est intéressante et parlera forcément aux lecteurs assidus que nous sommes. Les personnages sont très attachants et criants de réalisme – même si je dois admettre ne pas pouvoir supporter Coline, que je trouve affreusement superficielle mais qui, somme toute, représente plutôt bien la jeunesse actuelle ! -, nous donnant envie de connaître la suite de leurs aventures. Je serais donc bien curieuse de voir comment cet univers va évoluer par la suite pour apprendre comment l’auteure va bien pouvoir concilier cette dualité aux changements annoncés. Un premier tome qui donne indéniablement envie d’en savoir plus.

Publicités

5 commentaires sur “Découvrons… ║ La Complainte d’Irwam 1 ║ d’Anna Combelles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s