8 idées… De Recettes livresques

      Pour ajouter une touche de réalisme à leurs récits, de nombreux romans possèdent un plat emblématique dont la description nous fait saliver par sa simple description. Hors, plus nombreux encore sont les fans de ces fameux romans, qui n’ont pas hésité à recréer ces « recettes livresques » pour le plus grand bonheur de nos papilles ! Je vous propose donc aujourd’hui un « 8 idées » consacré aux recettes inspirées de livres : un petit tour aux fourneaux, un peu de décorum autour, quelques amis, et c’est parti pour un repas à thème qui nous replongera dans notre univers favori !

      1 La Madeleine de Marcel Proust.

      Simple, évidente et surtout délicieuse : la madeleine est une incontournable 1.jpgdu goûter littéraire. Évoquant, bien évidemment, la fameuse « madeleine de Proust », elle est le symbole de la nostalgie de l’enfance. C’est dans Du côté de chez Swann que le narrateur proustien nous fait découvrir tous les sentiments qui sont associés, pour lui, à cette recette, le renvoyant instantanément dans les souvenirs de la cuisine de sa grand-mère. Je n’ai qu’une chose à dire : je suis prête également pour ce savoureux retour en enfance. Et vous ?


       2 La Bièraubeurre de J.K. Rowling.

      Il y a, pour moi, beaucoup de recettes emblématiques dans Harry Potter. La première qui me soit venue en tête, c’est le gâteau d’anniversaire raté qu’offre Hagrid 4.jpgà Harry lors de leur première rencontre mais je me suis dis que rater un gâteau à ce point n’était pas à la portée de tout un chacun et que tout le monde ne le trouverait pas forcément à son goût. J’ai également pensé au jus de citrouille que les jeunes élèves dégustent avec plaisir dans presque chaque tome de la saga mais la recette est limitée et, personnellement, je ne suis pas certaine d’avoir particulièrement envie d’y goûter non plus. En revanche, bien que complètement réticente au goût de la bière, j’ai toujours été curieuse de goûter une vraie bièraubeurre comme nos petits héros ! Ça a l’air tellement bon et des recettes existent vraiment alors pourquoi s’en priver ?


      3 Les lembas de Tolkien.

    Comment ne pas intégrer dans ce « 8 idées » le plus célèbre des auteurs de fantasy ? 8.jpgIdéaux pour un pic-nique au milieu d’une forêt verdoyante, les fameux lembas des elfes ont eux aussi leur recette recrée par les fans et raviront tous les fans de Tolkien qui voudraient se prendre pour des petits hobbits joufflus en grignotant de bons gâteaux autour d’un thé printanier. Mais attention, n’oubliez pas que c’est extrêmement nourrissant ! Heureusement que ça se conserve longtemps…


      4 Le Gigot d’agneau de Roald Dahl.

      Parfait pour 2.jpgune soirée sur le thème du polar, le gigot d’agneau est l’emblème de la nouvelle Coup de gigot de Roald Dahl dans laquelle une épouse de policier tue son mari avec un gigot congelé, le cuisine et parvient à le faire manger par les enquêteurs eux-mêmes qui font ainsi inconsciemment disparaître l’arme du crime ! Plan aussi malin que machiavélique, si vous voulez mon avis. Alors… Qui sera la prochaine victime de ce plat ?


       5 Le Cochon grillé de William Golding.

      Ça restera une des scènes les plus marquantes de Sa Majesté des mouches de William 5.jpgGolding : celle où les enfants parviennent enfin à capturer « le monstre » et le font griller pour le manger. C’est à ce moment-là que l’histoire bascule définitivement, alors que l’autorité de Ralph en prend un coup, avant que les enfants ne retournent définitivement à l’état sauvage. L’évocation est forte et pourtant cette viande de cochon embrochée tournant autour du feu et luisant de graisse me donne toujours aussi faim. Une bonne idée de repas pour un barbecue géant sur le thème de l’île déserte.


      6 Le Ragoût d’agneau aux pruneaux de Suzanne Collins.

      Il faut croire que Roald Dahl et Suzanne Collins se sont passés le mot car nous avons à nouveau de l’agneau au menu. Souvenez-vous – si vous avez lu les livres Hunger Games, car il ne me 6.jpgsemble pas que ce soit dans les films mais je me trompe peut-être –, c’est la seule chose qui ait rendu Katniss sympathique aux yeux des spectateurs lors de son interview avec Ceasar : elle a dit que, une fois dans l’arène, elle regretterait ce fameux ragoût aux pruneaux qu’elle avait tant aimé goûter pour la première fois dans le train la menant au Capitole. Le ragoût d’agneau aux pruneaux est donc, pour moi, le plat emblématique de cette saga.


      7 Les Bonbons durs et coulants pour parents bavards de Roald Dahl.

       Incontournables du livre Charlie et la chocolaterie, les bonbons durs et coulants pour 7.jpgparents bavards sont l’une des innombrables friandises imaginées par Roald Dahl qui font le succès de la chocolaterie Wonka. Et, par chance, des fans de l’auteur se sont amusés à recréer tous les plats inventés par Roald Dahl dans ses divers romans, vous pourrez donc trouver la recette de ces bonbons au milieu de tant d’autres dans le livre Les Irrésistibles Recettes de Quentin Blake et Jan Baldwin.


      8 ‖ Le Buffet apéritif de Scott Fitzgerald.

     Si vous avez jamais rêvé de vivre une véritable soirée à la mode des années folles, vous avez sans doute été séduit par les fantastiques réceptions que Gatsby organise dans le roman de Scott Fitzgerald, Gatsby le Magnifique. Bien sûr, la demeure gigantesque, toutes les décorations et les litres d’alcool distribués lors de cette soirée ne sont pas à notre humble portée mais, avec un peu d’imagination et de doigté, il est tout à fait possible de s’inspirer de son buffet absolument délirant pour inspirer nos soirées.

3.png

     Voilà donc les 8 idées de recettes que je retiendrais, pour ma part, pour organiser un véritable repas de littéraire. Quelques accessoires, une bande sonore adaptée et c’est parti pour l’histoire de votre choix avec vos papilles pour héroïnes. En avez-vous d’autres à proposer ?

Publicités

20 commentaires sur “8 idées… De Recettes livresques

  1. Bien vu, les recettes littéraires. Dans le genre, je recommande « Les recettes de Nounou Ogg » du regretté Terry Pratchett, avec toutes les recettes emblématiques du Disque-Monde, dont la fameuse « Saucisse de cochon dans un p’tit pain » de Planteur JMTLG, ou le célèbre « Pain de nain », qui peut aussi servir d’arme. Et là, on peut vraiment passer du monde littéraire au monde réel : c’est un vrai livre de recettes, avec ingrédients, dosages et instructions détaillées…

    Aimé par 1 personne

    • Oh oui, je l’ai aussi ce livre, je trouve les recettes géniales, drôles à souhait, typiques du Disque-Monde ! Par contre, je n’en ai encore testé aucune, les dosages me paraissant assez approximatifs ; elles fonctionnent bien ?

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s