Découvrons… ║ Nekromantia 5 ║ de Rose Berryl

Nekromantia 5

     Nous nous retrouvions il y a de cela plus d’un mois déjà pour l’épisode 4 de Nekromantia : Passage vers Centoria, écrit par Rose Berryl et publié par CKR Éditions ; il est donc déjà temps de passer à l’épisode 5, intitulé cette fois La Prison de glace – un titre plus que prometteur.

      Quittant les centaures, Mylvera et Fareylia s’enfonce toujours plus loin dans les contrées hostiles pour remplir la quête confiée par le Conseil de l’Ordre : trouver une pierre magique aux puissants pouvoirs. Mais les dangers sont de plus en plus tangibles et ce sont cette fois des dragons qui leur donneront du fil à retordre.

Ligne horizontale        Redondance & progression.

       Même si j’ai jusqu’alors été assez avare de critiques sur cette série qui m’emporte à chaque épisode, je dois cette fois soulever un petit point qui m’a chiffonnée : la redondance. Celle-ci s’exprime à la fois au sein de l’œuvre elle-même et à travers le paysage culturel dans lequel elle s’inscrit. En somme, cet épisode nous apprend assez peu de choses nouvelles sur les personnages que nous suivons, Mylvera et Fareylia. Maintenant que leur dynamique de groupe est établie, leurs échanges et leurs combats ensemble m’ont parus assez répétitifs par rapport à ce que nous avions déjà pu voir dans les épisodes précédents et, même si ce n’est pour l’instant pas grand chose, cela pourrait devenir un défaut majeur de l’œuvre si cela se poursuivait dans les épisodes suivants. De plus, je qualifie également de « redondance » l’utilisation de motifs usés et même « sur-usés », si je puis dire, qui apparaissent ici. Il est bien sûr normal d’utiliser les thèmes communs d’un genre dans lequel on souhaite s’inscrire mais additionner ces thèmes en trop grand nombre nuisent au sentiment d’originalité d’un roman. Ici, chevaliers, démons, conseils et quêtes se mélangeaient à merveille, les centaures s’ajoutaient convenablement au paysage, mais y ajouter encore des elfes et des licornes donne – à mes yeux , en tout cas – une impression de trop plein.

      Ceci dit, l’intrigue continue sa progression, nos héroïnes avancent dans leur quête et, à défaut d’un dénouement prochain, l’univers continue à se densifier en mettant en scène de nouvelles créatures aux intérêts politiques divergents qui nous font mieux comprendre les enjeux de la guerre annoncée il y deux épisodes de cela. Certes, il y a toujours beaucoup plus de questions que de réponses mais c’est aussi ce qui nous fait enchaîner les pages avec avidité en nous promettant encore de nombreux rebondissements. Ce qui aurait pu être un univers simpliste basé sur une balance des pouvoirs manichéenne assez évidente ne se contente pas du minimum et choisit plutôt d’intégrer de nouveaux thèmes. La guerre de territoires, notamment, est intégrée à cet épisode. Qui peut revendiquer l’appartenance d’une terre ? Celui qui y est installé ancestralement, celui qui vit dessus, celui qui en a besoin pour survivre, celui qui instaure la loi du plus fort ? La question peut se poser à la lecture de cet épisode et permet, après le féminisme, de lancer un début de réflexion sur la légitimité territoriale, ce qui n’est tout de même pas peu faire.

Ligne horizontale      En bref :

     L’épisode 5 de Nekromantia m’aura finalement laissée plus mitigée que le précédent, je dois l’avouer. Cependant, il ne faut surtout pas oublier que toutes les belles qualités des épisodes précédents sont toujours de mise – et ça fait déjà pas mal – car Nekromantia est une saga qui, malgré tout, tient le lecteur en haleine et sait nous entraîner dans son univers en posant quelques axes de réflexion intéressants. De plus, l’épisode 6 est pour bientôt, alors je ne demande qu’à être de nouveau emportée.

Publicités

3 commentaires sur “Découvrons… ║ Nekromantia 5 ║ de Rose Berryl

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s