8 idées… De lectures interdites

      Parce que parfois, on a envie de se sentir comme de vrais petits fifous qui font des trucs interdits par la loi mais qu’en même temps, on ne veut pas trop de problèmes, je vous propose aujourd’hui une solution pour libérer votre âme de lecteur rebelle : découvrir quelques chefs-d’œuvre de la littérature ayant été interdits dans différents pays mais que l’on peut – par bonheur – se procurer aujourd’hui et qu’il serait vraiment dommage de manquer.

      1 ‖ La Ferme des animaux, George Orwell.

1.jpg       Orwell, je vous en ai déjà parlé à plusieurs reprises et pour cause : papa de grands chefs d’œuvres contestataires tels que La Ferme des animaux et 1984, c’est un auteur à ne pas manquer pour tout fan de littérature en général, et de littératures de l’imaginaire en particulier. Livres contestataires par excellence, remettant en cause les systèmes politiques en place, il n’est pas étonnant que ces deux romans aient été bannis par les régimes soviétiques qu’ils critiquaient.


      2 ‖ Frankenstein, Mary Shelley.2.jpg

    Livre n’ayant aucun propos politique, il est aujourd’hui plus difficile d’imaginer pourquoi on pourrait bannir Frankenstein de Mary Shelley. Et pourtant, il fût interdit en Afrique du Sud pour contenu « indécent » ; rien de sexuel là-dedans, n’ayez crainte mais plutôt une question particulièrement dérangeante pour l’Église chrétienne : l’Homme serait capable de créer la vie à partir de matière inerte, mais alors, et Dieu dans tout ça ? Livre banni, problème résolu !


  3.jpg    3 ‖ Madame Bovary, Gustave Flaubert.

       Pas tout à fait interdit mais presque, un petit français s’illustre dans cette liste grâce à son célèbre roman Madame Bovary, jugé choquant pour les mœurs à sa sortie. Autant il est courant de parler d’infidélité masculine, autant l’adultère féminin reste un sujet tabou, tout comme le suicide et cette déchéance morale affichée par la jeune Emma ne plaît pas à tous, de quoi pousser le gouvernement à tenter de bannir ce cher roman, heureusement sans succès.


      4 ‖ Alice au pays des merveilles, Lewis Carroll.4.jpg

      Que peut-on donc reprocher à Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll ? D’encourager l’émancipation féminine ? De faire l’apologie des psychotropes ? Eh bien non, la raison de son bannissement d’une petite province chinoise est bien plus surprenante que cela : le gouvernement craignait alors qu’une histoire d’animaux anthropomorphes ne risque d’encourager les enfants à mettre les animaux sur un même plan moral que les humains. Mais où irions-nous ? Tout droit vers une génération de végétariens militants ? Quelle horreur, vive le bannissement !


       5 ‖ Le Journal d’Anne Frank.

5.jpg       Honte sur moi, je n’ai pas lu le Journal d’Anne Frank alors qu’il est dans ma ligne de mire depuis des années. Pourquoi ? Parce que je dois admettre qu’il me fait peur. Découvrir les horreurs d’un massacre sans nom par les yeux d’une petite fille qui fait tout pour survivre, inutile de dire que ça ne peut être qu’éprouvant et je crains un peu les réactions que ce témoignage peut susciter chez moi. Cependant, il est certain que je le lirai, car c’est une pièce littéraire et historique incroyable dont je refuse de passer à côté : c’est une trop grande chance d’avoir l’occasion de le lire. Pourtant, vous vous doutez bien que ce livre a pu déranger, pour une raison plus dérangeante encore : le Liban a banni ce livre pour avoir fait une description trop positive des Juifs. Heureusement que ce n’est aujourd’hui plus un motif de censure.


       6 ‖ Les Raisins de la colère, John Steinbeck.6.jpg

      Livre sur la difficulté de la vie d’une famille de métayers lors de la Grande Dépression aux États-Unis, Les Raisins de la colère ne décrivent pas toujours très flatteusement le pays dans lequel ce roman ce déroule. Pour cette raison, certains États l’ont interdit quelques temps – avant de revenir à de meilleurs sentiments, tout de même – privant leurs habitants de toute la force de caractère que contient cette œuvre pleine de volonté.


 7.jpg      7 ‖ Le Meilleur des mondes, Aldous Huxley.

       Après l’avoir laissé de côté pendant longtemps, je me suis jetée à corps perdu dans Le Meilleur des mondes il y a quelques années et ne l’ai jamais regretté : cette œuvre, plus simple à lire qu’un Orwell mais tout aussi signifiante, mérite bien son titre d’incontournable de la science-fiction. Pourtant, cette société fictive aux mœurs sexuelles beaucoup moins tabou que les nôtres – mais le roman n’entre pas dans la description crue, loin de là – n’ont pas plu à tout le monde, ce qui a poussé l’Irlande et l’Australie à rejeter pendant un temps ce chef-d’œuvre avant de se décider à finalement passer outre pour laisser aux lecteurs l’occasion d’être touchés par les messages véhiculés.


       8 ‖ Candide, Voltaire.

       Dernier livre un non des moindres, un nouveau petit français : le fameux Candide de 8.jpgVoltaire que la moitié d’entre nous aura étudié au collège ou au lycée. On n’y a pas forcément pris le plaisir qu’on aurait pu y prendre à l’époque mais, rétrospectivement, on peut se dire que c’est une grande chance d’avoir eu l’occasion de lire ce conte philosophique nous encourageant à cultiver notre jardin car beaucoup n’ont pas eu cette occasion. Aux États-Unis, notamment, le contenu jugé obscène de ce livre l’a fait retirer quelques temps du pays. Quelle tristesse, toute cette jeunesse privée d’un rêve du meilleur des mondes possible ! Une chance que ça n’ait pas duré et que l’on puisse aujourd’hui se rattraper.

      Voilà donc 8 lectures interdites sélectionnées par mes soins. Alors maintenant, dites-moi : avez-vous déjà lu des livres interdits ? Allez, vous pouvez être honnêtes, ça restera juste entre nous, promis !

Publicités

18 commentaires sur “8 idées… De lectures interdites

    • Je l’ai découvert après coup aussi, et j’ai trouvé ça assez drôle/intéressant (selon les circonstances) pour être partagé car ce sont des livres que beaucoup d’entre nous ont déjà eu entre les mains sans le savoir^^

      Aimé par 1 personne

  1. Super sélection !
    Candide…j’y ai eu droit au BAC de français à l’oral comme beaucoup 😉 j’avais beaucoup aimé ce conte philosophique.
    Le journal d’Anne Franck, j’avoue que je n’ai lu que la moitié du journal. Honte à moi mais je n’ai pas accroché 😦
    Et 1984 est dans ma PAL depuis un bon moment (Ainsi qu’Alice aux pays des merveilles) 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. J’en ai lu quelques uns de la liste, avec un petit faible pour « 1984 » que j’aime beaucoup. Il me manque encore « Le Meilleur des mondes » dans ma bibliothèque, mais il me fait très envie depuis des années. 🙂 J’ai aussi lu « Candide », qui me servait de plan B pour une fiche de lecture (au cas où je n’aie pas le temps de lire « 1984 », justement! 😉 ) et je ne l’ai jamais approfondi en cours.
    Pour le « Journal » d’Anne Frank, je n’ai jamais sauté le pas, à cause d’une UE de littérature sur le théâtre documentaire en fac d’allemand. Il s’agit d’un courant littéraire à l’époque des grands procès de Nazis dans les années 60, à savoir des pièces basées sur ce qui s’est passé dans les camps, à partir de documents d’archives – rapports de procès, rapports médicaux, témoignages de déportés… Ça m’a donné de tels cauchemars pendant tout un semestre que j’ai failli planter le partiel en plein bas trip! C’était vraiment très intense, et je comprends que tu aies peur de ta propre réaction quant au contenu du journal d’Anne Frank. Pour ma part, je ne pense pas avoir le recul nécessaire pour le lire, je pense qu’il faut se sentir prêt pour.

    Sinon, très bonne liste! 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Je te comprends totalement pour le Journal d’Anne Frank et ça me rassure un peu de voir que je ne suis pas seule dans ce cas. Les livres ou les films qui, comme cela, se rapportent à des évènements si durs peuvent parfois être durs à aborder et le fait de savoir, en plus, qu’il ne s’agit pas là de fiction… Il faut se sentir prêt, comme tu le dis !

      Aimé par 1 personne

  3. Très intéressante ta chronique…j’avoue ne l’être jamais vraiment intéressée aux « histoires » autour des romans …c’est instructif
    Il ne me reste que Frankenstein et la ferme des animaux à lire … 🙂

    J'aime

  4. J’adore cet article, il est super chouette ! Je ne savais pas que ces romans avaient été interdits. Encore Orwell, on peut saisir l’angoisse des Etats, tout comme Mme Bovary.. Mais Alice ? Ou Candide ? Je ne dis pas que j’ai aimé Candide (quoi que je me suis réjouis quand enfin ils trouvent le Saint Graal), mais j’ai du mal à comprendre.. Bref, ça fait longtemps, je ne me souviens plus des détails, c’est sûrement pour ça ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s