║ Le Petit Prince ║ de Saint-Exupéry

le-petit-prince

      Peu de romans sont aussi incontournables que Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry dont nous fêtions cette année les 70 ans de publication française. Hier, un hommage à ce grand auteur, le plus traduit au monde, était rendu au Panthéon, en présence du Ministre de la Défense, de la Ministre de la Culture, de ses descendants et, bien sûr, d’un chœur de l’armée de l’air pour cet aviateur militaire rentré au Panthéon des lettres. Moment émouvant, qui rappelait l’intemporalité de son œuvre, et c’est dans cette lignée que j’ai envie de vous parler aujourd’hui de la plus connue : Le Petit Prince.

     En plein milieu du désert, un homme découvre un petit garçon vêtu comme un prince venu d’une planète étrangère et qui n’a qu’un rêve : y retourner pour retrouver sa rose. Le Petit Prince lui raconte alors ses pérégrinations et s’interroge sur bien des sujets qui l’étonnent dans notre monde.

Ligne horizontale      Poésie & philosophie.

      Si Le Petit Prince séduit autant, avant même d’aborder ses thèmes, c’est simplement grâce à la poésie qu’il recèle. En effet, le style d’Antoine de Saint-Exupéry est un style très travaillé, chaque phrase est très réfléchie avant d’être fixée et cela se ressent énormément à la lecture qui nous prend avant tout par la beauté de son récit, par la tournure des phrases et par la justesse des mots employés. La beauté du verbe à elle seule suffit déjà à nous faire voyager dans l’univers tout en douceur et en poésie du roman. Au point même que de nombreuses citations de l’auteur, et du Petit Prince tout particulièrement, son devenus des maximes célèbres qui renferment des perles de sagesse et se transmettent de génération en génération.

On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux.

     Cependant, au-delà du style, les thèmes abordés par le roman sont très forts et marquent le lecteur par la profondeur de sa réflexion. Les thèmes touchent même à la philosophie mais non une philosophie absconse perdue dans de grandes théories inaccessibles au grand public, plutôt une philosophie capable de parler à tous, portant sur les interrogations intrinsèques de l’être, sur ce qui est caché au fond de nous-mêmes par le biais d’un personnage accessible. On ressent la solitude extrême du Petit Prince, isolé loin de sa rose, tout comme on ressent ses questionnements sur l’absurdité de l’existence illustrée par la galerie de personnages rencontrés lors de ses voyages, aux activités jugées plus absurdes les une que les autres. À travers lui, l’absurdité de notre propre existence, des actes répétitifs qui rythment notre quotidien, des choses qui nous motivent et nous tourmentent, sont mis en relief et nous poussent à retrouver, comme lui, l’essentiel.

Ligne horizontale     Intemporalité & amour.

    Pour ce roman, Saint-Exupéry a choisi de mettre en scène un personnage principal enfant, innocent et naïf, qui confère au récit une certaine forme d’intemporalité. En effet, ce personnage permet à la fois de toucher un jeune public qui se reconnaîtra dans le Petit Prince tout en touchant également un public adulte qui continue à ressentir son âme d’enfant à travers lui. Sous l’allure d’un conte pour enfants, l’auteur parvient ainsi à toucher des lecteurs de tous âges et à leur faciliter l’accès à des sujets pourtant réputés compliqués mais qui sont pourtant universels, ce que nous avons tendance à oublier et que nous rappelle avec beaucoup de douceur Le Petit Prince. Sans jamais chercher à servir des idées préfabriquées qu’il imbriquera dans l’esprit de son lectorat, Saint-Exupéry propose au contraire une nouvelle façon de voir le monde qui permet de réfléchir soi-même sur les questions évoquées.

     Et justement, le sujet par excellence qui unit tout le monde, petits et grands, et qui est au centre du récit est bien l’amour. Cet amour est abordé à travers le personnage de la rose du Petit Prince et avoue en toute sincérité les défauts autant que les qualités de ce sentiment parfois trop embelli. La métaphore des épines de la rose, nous rappelle que l’amour peut être aussi douloureux qu’il peut être beau et son comportement démontre que l’amour sincère nécessite de surmonter notre égoïsme naturel afin d’être partagé pleinement.

     Le Petit Prince est donc un récit que je vous encourage très vivement à lire si ce n’est déjà fait. Un récit qui convient à tout âge, qu’on n’est jamais trop jeune pour appréhender et jamais trop vieux pour s’en lasser ; un récit qui laisse une réelle marque sur son lecteur une fois la dernière page refermée.

Publicités

5 commentaires sur “║ Le Petit Prince ║ de Saint-Exupéry

  1. C’est un livre magnifique qui a toujours quelques chose à nous apprendre même à la centième lecture et qui est toujours aussi bouleversant. J’adore vraiment ce livre. Tu m’a donné envie de le relire ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s