Avant toi (2016)

Avant toi

      Adaptation d’un livre de Jojo Moyes très populaire sur la blogosphère, j’ai d’abord voulu attendre avant d’aller voir le film Avant toi sorti en salles l’hiver dernier. Pourtant, face à l’ampleur de ma PAL et mon envie grandissante de le voir, j’ai fini par renoncer à cet ambitieux projet pour passer directement au visionnage de la version cinématographique. C’est donc chez moi, sur petit écran, que j’ai pu découvrir les aventures de la haute en couleurs Louisa Clark, employée pour redonner goût à la vie au jeune William Taylor, un jeune homme amoureux de sports extrêmes qui se retrouve soudain paralysé suite à un accident de moto.

       Sortie de séance :

      √ À la fin du générique, j’étais totalement en larmes et j’ai passé le reste de la journée le cœur serré par cette histoire. Avant toi se propose de nous faire vivre une grande histoire d’amour avec lui et ressentir la douleur d’un choix cornélien comme l’est celui de William. En cela, le fonctionne très bien. Les personnages esquissés sont rendus suffisamment humains pour qu’on s’y attache sincèrement. Leurs petits problèmes, leurs grands questionnements, l’évolution de leur relation… Tout fonctionne à merveille et nous fait éprouver une véritable empathie pour eux, au point qu’on est pris dans le film, on partage leurs craintes et leurs espoirs jusqu’au bout, sans faillir.

     X On est donc totalement impliqués lorsque l’on apprend l’intention de William – attention, spoiler important ! – de se donner la mort. Les thèmes du handicap et du droit à la mort sont très risqués à aborder dans une romance et j’ai été impressionnée de le voir représenté là. Pourtant, j’ai été assez déçue qu’ils ne soient utilisés que comme un prétexte à la romance. Ce sont des thèmes tellement forts, qui peuvent présenter tellement d’intérêt à être traités qu’il est dommage de les voir en quelque sorte relégués au second plan, derrière l’histoire d’amour, et privés de l’attention qu’ils mériteraient. Toute la psychologie de William est évoquée assez superficiellement, on se contente d’en dessiner les grands traits mais on ne ressent pas les véritables motivations de son choix, qui apparaissent comme beaucoup trop simplistes. Sans doute cela est-il mieux exprimé dans le roman mais ici, cela manque de réflexion sur la question.

Avant toi 2

      X Au final, les motivations des personnages de manière générale apparaissent comme assez superficielles. Certes, elles sont toujours logiques, que ce soit Louisa qui travaille pour aider financièrement sa famille ou les parents de William qui se déchirent face à la décision de leur fils, ça fonctionne mais ça semble surtout l’évidence même, une raison primaire incontestable qui permet au film de ne pas creuser davantage ses personnages pour se concentrer sur une seule chose : l’histoire d’amour.

Clap (3)

      En bref : Avant toi est une très bonne romance mais n’apporte pas de grand chose en dehors de cela. Ce n’est pas le film que je recommanderais pour aborder une réflexion intéressante mais que je réserverais plus simplement aux soirées glace entre copines à fort taux lacrymal.

Publicités

11 commentaires sur “Avant toi (2016)

  1. Je n’ai pas encore vu le film, mais j’ai vraiment apprécié le livre. Après, c’est à prendre comme un divertissement et pas une réflexion profonde sur le suicide assisté. Mais dans le livre, on ressent moins le manque d’accent sur la psychologie de Will je pense, parce que l’histoire est racontée par Lou donc ça paraît normal 🙂 Mais évidemment dans un film on passe en point de vue omniscient et c’est souvent ce qui pêche par rapport à un livre… Je vais le voir prochainement, je te redonnerai des nouvelles ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ce retour et la comparaison avec le livre ! Je pense aussi que celui-ci accorde plus d’espace à la psychologie de Will, parce qu’il en a plus le temps, tout simplement. Alors que le film doit raconter beaucoup et dire des choses complexes en assez peu de temps, finalement, ce qui donne un aspect un peu survolé au tout. Mais tu as raison : en tant que divertissement, il tient bien son rôle 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Je n’ai lu que le livre également et je n’ai pas ressenti ce côté trop superficiel ! Peut être est-ce mieux traiter dans le roman ? En tout cas ce qui m’avait plus dans le livre c’est que l’auteur parvient à parler de sujets difficiles sans que ce soit déprimant, tout en humour et en émotion.

    Aimé par 1 personne

    • Ahah, j’avoue que j’étais fan des collants de l’héroïne, moi ! Je ne les porterais sous aucun prétexte, mais j’aime l’espèce de petite allégorie qu’ils renferment, représentant toute la joie de vivre et le décalage du personnage^^
      Pour ce qui est de lire, cette semi-déception a un peu refroidi mon envie de découvrir un roman de Jojo Moyes pour l’instant mais moi aussi, je reste sur un peut-être… Je ne sais pas encore trop !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s