Découvrons… ║ Mémoires de porc-épic ║ d’Alain Mabanckou

Mémoires de porc-épic

      Offusquée par l’état de ma carte de lecture Livraddict m’indiquant que je n’ai lu que très peu de livres d’origines différentes, j’ai décidé d’en ajouter un quinzième à ma liste en découvrant un congolais qui traînait dans ma bibliothèque depuis le dernier salon Saint-Maur en poche : Mémoires d’un porc-épic d’Alain Mabanckou. Ayant reçu ce livre en cadeau pour mes achats sur le salon, j’ignorais totalement de quoi il parlait lorsque je me suis lancée dedans et ce saut dans l’inconnu se solda par une sacré découverte.

      Comme son titre l’indique, ce roman nous est raconté par un porc-épic qui nous fait le récit de sa vie. Mais il ne s’agit pas de n’importe quel animal : celui-ci était le double nuisible d’un homme, pour lequel il a mené une centaine d’assassinats.

Ligne horizontale       Confessions & traditions.

       Ce livre a un côté très intimiste grâce au point de vue interne du porc-épic : on a affaire à un narrateur à la première personne qui ressent le besoin de se confier après toutes les horreurs qu’il a vécues. Bien vite, on fait le parallèle entre l’animal et l’homme. Telles les Fables de La Fontaine, Mémoires de porc-épic use de la métaphore animale pour dépeindre des comportements et des questionnements bien humains. À travers ce récit, le lecteur est invité à s’interroger sur la notion de bien et de mal, mais aussi sur celle du libre-arbitre, de la destinée et de la conscience. Notre narrateur à quatre pattes se livre à une introspection qui nous mène, logiquement, à faire notre propre introspection au fil de son récit. Aussi éloigné de nous puisse-t-il paraître, ses problématiques fondamentales sont communes à tout être humain et poussent à l’empathie, à se mettre à sa place et à remettre en question nos propres actions.

        Par ailleurs, ce récit nous fait également voyager et découvrir une autre culture en nous plongeant dans les traditions de l’Afrique Noire. Cette histoire s’inscrit dans une croyance bien particulière qui parle sans doute peu à un lecteur européen qui ne s’y connaîtrait pas en culture africaine : celle des doubles. Le porc-épic nous apprend qu’il existe deux types de doubles, bénéfiques et nuisibles, qui sont des sortes d’animaux totems attachés à un être humain en particulier et l’aidant à réaliser ses ambitions. Un double bénéfique aidera son maître à faire le bien tandis qu’un double nuisible, bien entendu, aidera son maître à assouvir ses instincts les plus vils, particulièrement en commettant des meurtres. Il est intéressant de noter que cette croyance est fondée sur un principe de domination : le double animal est dominé par son maître, incapable – ou presque – de refuser les missions qui lui sont confiées tandis que le maître est lui-même dominé par un instinct meurtrier, un appétit maléfique – souligné par l’expression de « manger quelqu’un » qui signifier « tuer » – contre lequel il ne peut pas lutter tant il devient toujours plus dévorant. Une croyance particulièrement significative sur les penchants de la nature humaine.

Ligne horizontale        En bref :

     Mémoires de porc-épic nous propose un récit bref et intense d’une intensité philosophique surprenante. Cette histoire à la première personne, entièrement tournée vers l’introspection emmène son lecteur dans l’étude d’autres mœurs mais aussi dans l’étude de soi-même. Un livre original et prenant, qui se lit dans un souffle comme une confession faite de toute urgence avant que la vie ne nous rattrape et nous emporte ailleurs, comme une pensée unique et totale qui ne tolère pas d’être interrompue.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s