Découvrons… ║ Le Rouge et le Noir ║ en manga

Rouge Noir manga

       Après une bonne surprise avec la version manga des Misérables de Victor Hugo, j’ai décidé de retenter l’expérience avec une autre revisite asiatique d’un grand classique français : Le Rouge et le Noir de Stendhal. La lecture du roman m’avait laissée mitigée, contrairement aux Misérables que j’adore, j’étais donc curieuse de voir si son adaptation aurait un autre effet sur moi. C’est toujours le Studio « Variety Artworks » qui produit, toujours dans la même optique : ne surtout pas essayer de remplacer l’œuvre originale mais plutôt lui ouvrir un nouveau public grâce à ce support souvent plus ludique et attrayant pour la jeunesse.

         L’histoire est basiquement la même que dans le roman, donc je vous laisse vous référer au résumé de mon précédent article histoire d’éviter les redites.

Ligne horizontale         Romantisme & ambition.

        Forcément, en si peu de pages, le manga n’a pas le temps d’aborder toutes les thématiques abordées par le roman et doit recentrer son propos sur un sujet unique. Ici, les histoires d’amour m’ont semblé être particulièrement mises au centre du récit. En soi, ce n’est pas vraiment surprenant car la romance est quelque chose qui fait vendre et qui est particulièrement présent en shojo. Cependant,  pour arriver à plaire à son lectorat, le manga prend une liberté par rapport au roman : quand les romances de Julien Sorel sont avant tout motivées par son désir de conquête dans le roman, le manga fait de Julien un amoureux transi qui tombe dans les bras de ces femmes seulement après être tombé sous leur charme. Cette liberté, le manga n’oublie pas de la préciser par une astérisque explicative les deux fois où ça arrive mais elle m’a tout de même dérangée. Ce besoin de conquête de femmes riches, motivée par le désir profond de Julien d’acquérir une certaine forme de revanche sociale par ce biais, caractérise profondément le personnage ; changer cela, c’est changer toute la motivation profonde du personnage. La romance sur fond de lutte des classes perd tout son aspect social pour devenir simple romance un peu mièvre sur les bords et c’est fort dommage.

        Malgré ça, l’ambition sociale de Julien qui est au cœur du roman demeure bien dépeinte. On a peut-être un peu plus de mal à comprendre ses réactions étant donné qu’on a peu de temps pour poser les bases de l’histoire et le contexte profondément inégal socialement mais ses réactions viscérales n’en sont pas moins claires et expriment clairement l’évolution de sa pensée. À défaut d’en avoir toutes les subtilités, on conserve tout de même l’essence du roman, cette ambition dévorante qui consume Julien de l’intérieur et se fait moteur de toutes ses actions. Incapable d’accepter de se sentir inférieur à qui que ce soit, il laisse son orgueil mener ses décisions, quitte à faire des erreurs, des choix qui vont finalement contre son intérêt personnel mais qui lui permettent aussi d’avoir la sensation de se faire justice dans le monde profondément inégal qui l’oppresse.

Ligne horizontale          En bref :

          Une nouvelle fois, le studio « Variety Artworks » remplit bien son contrat : il parvient à rendre une œuvre classique accessible au plus grand nombre dans l’espoir de, peut-être, susciter des envies de lecture du roman chez un lectorat nouveau. Je déplore cependant davantage la perte de matière que ce n’était le cas dans Les Misérables : l’aspect engagé du texte me semble beaucoup trop estompé pour vraiment rendre dignement hommage au roman de Stendhal.

Publicités

2 commentaires sur “Découvrons… ║ Le Rouge et le Noir ║ en manga

    • Alors je suis peut-être mal placée pour répondre parce que je trouve Julien assez nunuche de base dans le roman. Ses revirements amoureux me donnent cette impression, et du coup c’est encore plus marqué dans le manga puisqu’il tombe amoureux dès qu’il entre dans la chambre d’une femme, ce qui a un côté assez niais. Mais c’est peut-être simplement moi qui aies un a priori sur le personnage, aussi !
      Pour ce qui est du volume, il fait 192p. donc se lit en une heure à peine^^

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s