║ Dr Jekyll et Mr Hyde ║ de Stevenson

Dr Jekyll et Mr Hyde

       Si je l’avais évoqué dans un « 8 idées » concernant Halloween, je n’en avais encore jamais parlé en détails. Il est donc plus que temps, chers lecteurs, de réparer cette erreur et de s’intéresser à un classique de la littérature fantastique que j’aime beaucoup : L’Étrange Cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde de Robert Louis Stevenson. Même si son style d’écriture un peu daté ne plaît pas toujours, son histoire, elle est universelle et inspire toujours autant d’adaptations.

       L’histoire est déjà bien connue mais résumons-la tout de même en quelques mots : racontée par un tranquille notaire londonien, Utterson, l’histoire est celle d’une vieille bâtisse à propos de laquelle circulent de biens étranges rumeurs. À l’intérieur, vivrait reclus le bon vieux Dr Jekyll, aimé de tous, pendant que l’un de ses amis, dénommé Mr Hyde, sème la terreur sur son passage. Mais quel lien existe-t-il entre ces deux êtres si différents pour que le Dr Jekyll semble ainsi tombé sous son influence ?

Ligne horizontale         Dualité & fantastique.

       Je ne l’apprendrais à personne : le roman de Stevenson a pour but de démontrer la dualité qui sommeille en chacun de nous. Hyde est en fait la partie mauvaise qui sommeille en Jekyll, se réveillant grâce à une potion crée par le docteur, et dont la caractérisation se fait dès son nom, « hide » signifiant « cacher » en anglais. Ce double de Jekyll n’est donc pas une pure création due à la potion mais bien une partie de lui-même ; Hyde est la représentation physique de cette partie de soi qu’on ne veut pas montrer, à l’apparence malsaine qui révèle au grand jour nos blessures intérieures. Ce dédoublement de personnalité via la métaphore de la potion rappelle en fait l’ambivalence de tout être, chacun ayant sa part de mauvais penchants cachée et qui ne demande qu’à s’exprimer pour peu qu’on lui laisse la moindre possibilité de le faire.

       Le genre du fantastique choisi par Stevenson semble dès lors plus qu’évident : l’ambivalence du personnage principal se reflète totalement dans l’ambivalence du genre lui-même. En effet, le principe même du fantastique est de laisser planer l’hésitation à la fin du récit, ne permettant jamais au lecteur de trancher franchement entre une explication rationnelle et une explication surnaturelle. En l’occurrence, nous ne sauront jamais si le Dr Jekyll avait bel et bien développé une formule capable de dédoubler un Homme en deux personnes distinctes ou s’il était tombé sous l’influence néfaste d’un personnage ayant fait ressortir le pire de sa personnalité. La tradition nous laisse évidemment plus facilement convaincu par l’existence réelle de cette potion dans le roman mais les faits ne laissent aucune preuve formelle de son existence à la fin du roman. En effet, Hyde disparaît définitivement à la mort de Jekyll, la potion n’existe plus davantage et seul nous reste le témoignage du narrateur qu’il est toujours possible de révoquer. Entre surnaturel et problème psychiatrique, l’ambiguïté demeure donc tout comme l’ambiguïté du personnage lui-même.

Ligne horizontale        Horreur & morale.

       Si le récit se veut psychologique, il a aussi une dimension horrifique. En effet, le personnage de Hyde est prêt à commettre les pires horreurs à seule fin de servir ses intérêts et présente une apparence malsaine qui inspire la peur chez ceux qui le voient. Et le roman joue énormément là-dessus, créant autour de lui une atmosphère sombre, sinistre, reprenant les codes du roman gothique pour planter son décor, entre grandes maisons victoriennes et société très croyante effrayée par les esprits maléfiques. Justement, Hyde est très vite soupçonné d’avoir une accointance avec le diable mais il est intéressant de remarquer qu’il est jugé négativement avant même d’avoir commis une mauvaise action, sur sa simple apparence physique, qui met mal-à-l’aise ses interlocuteurs. En effet, Hyde porte le Mal sur son visage, bossu repoussant et difforme. C’est ainsi une société extrêmement superficielle qui est dépeinte là, prompte au jugement et oublieuse des bons sentiments.

      La morale est donc à double tranchant dans ce roman. Elle porte à la fois sur l’analyse personnelle et sur l’analyse sociétale. Chacun est invité à se battre contre ses propres démons intérieurs, contre cette facette obscure de lui-même qui ne cherche qu’à sortir, mais aussi à revoir sa place dans la société. Est-on aussi tenté de céder à ses mauvais penchants quand l’opinion public n’est pas déjà convaincue de nos méfaits ? La question reste en suspens puisque, à aucun moment, Hyde n’a la possibilité d’être autre chose que le mal incarné. Toujours est-il que cette conception de l’homme idéal qu’est le Dr Jekyll ne résiste pas à la force du mal qui le submerge et que ce n’est finalement pas la bonne image qu’il renvoyait à la société qui va l’aider à s’en sortir.

     L’Étrange cas du Dr Jekyll et Mr Hyde est un roman qui n’a plus rien à prouver depuis longtemps mais qui a encore beaucoup à nous apprendre pour peu qu’on veuille bien s’y intéresser. S’il a su s’imposer comme un classique, c’est aussi grâce à l’intemporalité de ses thèmes et que je vous invite vivement à découvrir si ce n’est déjà fait.

Publicités

17 commentaires sur “║ Dr Jekyll et Mr Hyde ║ de Stevenson

    • Tu n’es pas la première que j’entends dire ça, j’ai tendance à penser que c’est dû au style un peu passé du livre. Ce n’est pas quelque chose qui m’ait jamais dérangée, personnellement, tant que j’arrive à être prise par l’intrigue mais je comprends que ce rythme assez lent puisse en gêner plus d’un !

      J'aime

  1. Tres belle chronique ! Je l’ai relu l’an dernier, un vrai plaisir. Tout comme Frankenstein, un récit qui utilise l’horrifique pour nous interroger sur la nature humaine… ils étaient fortiches ces écrivains classiques quand même ! Ton analyse est très juste.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s