Une Femme fantastique (2017)

Une Femme fantastique (1)

      Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler, chers lecteurs, d’une sortie cinéma que j’attendais impatiemment : le film chilien Une Femme fantastique. C’est un film qui traite tout à la fois de l’amour, du deuil, de l’intolérance, de la transphobie et du besoin de reconnaissance. Autant vous dire que c’est un programme chargé. L’histoire est celle de Marina Vidal, autrefois Daniel, qui voit l’homme qu’elle aime mourir. Entre son changement de sexe, leur différence d’âge et leur différence sociale, les critiques de la famille du défunt seront nombreuses et Marina doit faire face à tous les tourments qu’ils lui feront subir.

       Sortie de séance :

      Sans être passée par tous les extrêmes émotionnels qui peuvent parfois m’atteindre, c’est un film qui m’a pourtant fait ressentir une réelle empathie pour son héroïne et m’a sincèrement émue. Une Femme Fantastique ne tombe jamais dans l’excès, le cliché ou la facilité mais parvient à créer une vraisemblance vraiment touchante.

      Le film fait aussi le pari d’intégrer quelques éléments originaux qui donnent une dimension plus travaillée au film. Je pense notamment à une scène totalement métaphorique dans laquelle Marina tente de rester debout face à un vent toujours plus puissant ou encore à l’image de son défunt Orlando qui la poursuit partout. Ces éléments sont assez subtils pour ne nuire en rien au réalisme du film tout en créant de belles images reflétant le ressenti du personnage au-delà du simple récit des événements.

Une Femme fantastique (2)

       De fait, Une Femme fantastique est un film qu’on sent profondément intimiste. En effet, le résumé des événements se ferait en fait en assez peu de mots mais c’est surtout le personnage-même de Marina qui est au cœur du propos et la façon dont elle cherche sa place dans un monde qui ne sait pas l’accepter. C’est d’ailleurs très bien rendu avec un jeu de miroirs qui court tout au long du film et qui prend une vraie importance symbolique quand on prend conscience des différents regards portés sur Marina, aux différentes images qu’elle renvoie selon les uns et les autres, qui ne se peuvent concilier et qui pourtant cohabitent toutes ensembles.

      Le thème de la transphobie est bien entendu très présent. Entre les maladresses involontaires à son égard, les intentions réellement malveillantes et les agressions pures et simples, on assiste à tout ce manque de tolérance qui, voulu ou non, s’avère vraiment symptomatique de la façon dont les personnes transgenres sont regardées. Il est surtout très fort de voir que c’est fait sans le moindre cliché, sans la moindre exagération, mais avec une pertinence véritable.

Clap (5)

       En bref : Profitez-en tant qu’il est en salles ! Si vous aimez les films qui touchent à votre sensibilité en revendiquant une cause très actuelle sans jamais tomber dans le trop, il serait dommage de passer à côté.

Publicités

2 commentaires sur “Une Femme fantastique (2017)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s